Les chiffres clés du retail – Décembre 2023

par | 4 Jan 2024 | Les chiffres clés du retail

Focus sur les tendances et les dynamiques qui ont marqué le secteur du retail en décembre 2023. De la montée en puissance de la seconde main à l’impact du Black Friday en période économique incertaine, en passant par les stratégies d’achat des Français pour Noël, ces chiffres révèlent les nuances et les évolutions du paysage commercial. Découvrez dans les chiffres clés du retail de Décembre, comment les consommateurs naviguent entre commerce en ligne et en magasin, comment ils préparent leurs achats de Noël, et quelles catégories ont dominé le Black Friday 2023.

Seconde main : où en est-on ?

Noël sous le signe de la seconde main

Selon une étude d’Amazon, l’intérêt des Français pour l’offre d’objets de seconde main de qualité à leurs proches à Noël a augmenté de manière significative, passant de 19% en 2022 à 47% en 2023. L’étude souligne également que 74% des personnes interrogées privilégient les articles de seconde main ou remis à neuf, avec 43% recherchant systématiquement des produits d’occasion avant d’opter pour du neuf.

Les motivations économiques sont prédominantes, avec 94% des consommateurs comparant les prix neufs et d’occasion lors de leurs achats en ligne, et 74% considérant les économies comme une incitation attrayante. La génération Z se distingue en tant que principale consommatrice d’articles d’occasion, tandis que les baby-boomers montrent une préférence moindre.

En 2022, Amazon a enregistré la vente de millions de produits d’occasion, notamment des produits informatiques, des machines à café et des produits capillaires. L’étude, menée en octobre 2023 par l’agence OnePoll, a interrogé 2 000 personnes en France pour fournir un aperçu complet des tendances actuelles.

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© IA | Adobe Firefly

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© #627028842 | Adobe Stock

Le bilan chiffré de l’année 2023

Un récent rapport de Publicis Média et Leboncoin a exploré l’économie de la seconde main en France, révélant que 59% des Français optent pour des biens d’occasion, avec une croissance attendue. Les secteurs les plus prisés comprennent la mode, la culture, le mobilier et la décoration.

Leboncoin, une plateforme majeure, a connu une croissance significative, passant de 10 millions à 66 millions d’annonces en dix ans, soulignant l’essor de cette économie alternative. Selon ThredUp, le marché mondial de la seconde main devrait atteindre 350 millions de dollars d’ici 2027, avec une croissance trois fois plus rapide que le marché global de l’habillement.
Aux États-Unis, le marché de l’occasion devrait atteindre 70 milliards de dollars d’ici 2027. Bien que 59% des Français adoptent déjà la seconde main, 15% envisagent de faire le pas prochainement, portant ainsi le potentiel d’adhésion à 75%.
Actuellement, les jeunes représentent 26% des acheteurs de seconde main, motivés principalement par l’accessibilité financière (52%) et le plaisir, ainsi que des préoccupations environnementales (40% et 21% respectivement).

En répondant aux préoccupations contemporaines, la seconde main offre une alternative en phase avec l’accessibilité financière, l’essentialité, le plaisir et la durabilité. Les marques ont également tout intérêt à investir dans la seconde main, comme le suggère l’étude de Publicis Media, soulignant l’impact positif sur l’Equity de leur marque. Basée sur les réponses de 1000 Français, cette étude offre un aperçu complet de l’évolution du marché de la seconde main.

Tendances d’achats pour Noël : quelles étaient les prévisions ?

D’après une étude d’Ankorstore et YouGov, l’achat de dernière minute à Noël est devenu incontournable pour 65% des Français au cours des trois dernières années, bénéficiant autant aux commerces de proximité qu’aux grandes surfaces. Les raisons principales sont le manque d’idées (49%) et de temps (37%), avec 57% des acheteurs privilégiant les commerces de proximité. Cette tendance, motivée par diverses raisons telles que pallier un oubli ou profiter de bonnes affaires, s’affirme comme une pratique incontournable pendant la période festive.

Des achats de dernière minute

Selon une étude d’Ankorstore, 65% des Français font des achats de Noël à la dernière minute, dont 27% sont des habitués. La majorité se considère prudente, débutant leurs achats deux mois avant. Les raisons : difficulté à trouver des cadeaux (49%) et manque de temps (37%).

Malgré le stress financier, plus de la moitié succombe (18% par choix). Cela bénéficie aux grands centres commerciaux (86%), grandes enseignes (80%) et sites de vente en ligne (62%), mais aussi aux commerces indépendants (57%), privilégiant produits locaux (52%), praticité (51%) ou citoyenneté (49%).

Ces achats impulsifs représentent un temps fort pour les commerces indépendants, avec plus des deux tiers estimant que cela représente plus de 25% de leurs ventes de fin d’année.

Source : Comarketing

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© IA | Adobe Firefly

En ligne ou en magasin, où les Français ont-il fait leurs achats ?

Cette année, les Français envisagent d’offrir en moyenne 7 cadeaux, avec un budget moyen de 426 €, légèrement inférieur à celui de l’année précédente. Pour leurs achats de Noël, 79% des consommateurs privilégieront les points de vente physiques, tandis que 67% opteront pour les achats en ligne. Amazon reste le choix préféré de 52% des acheteurs, en hausse de 5 points par rapport à l’année dernière, tandis que Leclerc recule légèrement à 23%. Une tendance émergente est la préoccupation croissante du prix, avec 43% des consommateurs choisissant le lieu d’achat en fonction du coût. De plus, 49% des Français anticipent leurs achats avant ou pendant novembre, et 41% effectuent leurs achats entre le 1er et le 15 décembre.

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© #468575348 | Adobe Stock

Les Français et leur budget Noël

Le budget moyen des Français pour les cadeaux de Noël reste résilient malgré la hausse des prix, passant de 446 € en 2022 à 426 € cette année. Bien que légèrement inférieur, ce chiffre demeure supérieur à celui de 2021 (416 €). Notablement, 32% des Français prévoient de dépenser plus de 500 €. Le nombre moyen de cadeaux reste stable à 7, avec une légère baisse de ceux envisageant d’en acheter 10 ou plus (29%, -5 pts vs 2022).

Les parents prévoient d’offrir en moyenne 8 cadeaux avec un budget moyen de 375 €. Des disparités existent entre hommes (460 €) et femmes (395 €) ainsi qu’entre régions, avec les Franciliens affichant un budget moyen de 539 €.

Le prix demeure le critère principal dans le choix de l’enseigne (43%, +4 pts vs 2022), renforçant son poids dans le contexte inflationniste. Les promotions gagnent en importance, touchant 16% des Français (+3 pts vs 2022, +7 pts vs 2021).

La persistance des magasins dans l’expérience d’achat

Malgré la prédominance des achats en ligne, le commerce physique reste significatif pour Noël 2023. Environ 79% des Français prévoient de se rendre en magasin, avec 44% favorisant les grandes surfaces, représentant une légère diminution de 2 points par rapport à 2022.

Les magasins spécialisés en articles culturels et de loisirs attirent toujours 31% des consommateurs, tandis que 21% optent pour des points de vente spécialisés dans les jouets, montrant une baisse de 4 points par rapport à l’année précédente.

En parallèle, 16% des Français visitent des magasins spécialisés en hygiène et cosmétique (-2 pts vs 2022), 16% des magasins de prêt-à-porter, et 13% des magasins spécialisés en articles de sport (chiffres constants par rapport à 2022).

Ainsi, le commerce physique conserve une place significative dans le processus d’achat des Français pour Noël 2023, suscitant l’intérêt pour les enseignes les plus prisées pendant cette période festive.

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© IA | Adobe Firefly

Achats de Noël et organisation

Pour anticiper et organiser leurs achats de Noël, les Français adoptent différentes stratégies cette année. La majorité, soit 51% des consommateurs, privilégient la comparaison des prix et des promotions en explorant les sites des enseignes. Un autre groupe de 46% se tourne vers les catalogues pour préparer méticuleusement leurs achats festifs. Notamment, le catalogue digital se démarque en conservant la première place comme outil de préparation d’achat pour la troisième année consécutive, séduisant 32% des consommateurs.

Ce chiffre surpasse légèrement celui des catalogues papier distribués au domicile, consultés par 24% des acheteurs. Ainsi, la diversité des méthodes utilisées souligne la variété des approches adoptées par les Français pour garantir le succès de leurs préparatifs de Noël.

Source : Comarketing

Black Friday 2023, des résultats mitigés…

La confiance des consommateurs en Europe atteint un niveau historiquement bas en raison d’impacts économiques prolongés et d’une inflation soutenue, influençant ainsi leur comportement d’achat. L’étude de FoxIntelligence sur le Black Friday 2023 analyse le taux de participation, la dépense moyenne et le nombre de commandes en Europe, offrant des insights sur les préférences des consommateurs pendant cet événement. Les résultats mettent en lumière les catégories à succès et les marques bénéficiant le plus du Black Friday, fournissant un aperçu des tendances d’achat dans un contexte de prudence économique.

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© IA | Adobe Firefly

Ventes en ligne du Black Friday : démarrage timide mais croissance en valeur

Le Black Friday 2023 a débuté de manière mitigée, marquant une réserve dans les ventes par rapport à l’année précédente. La timidité de ce démarrage peut être attribuée à un manque de clarté sur la durée des promotions, avec des incertitudes persistantes quant à la dénomination entre Black Friday, Black Week ou Black Month.

Malgré cela, le bilan global demeure positif, révélant une augmentation de 7% des ventes en ligne en Europe par rapport à l’édition 2022 du Black Friday. Cette croissance est principalement stimulée par une augmentation du nombre d’acheteurs actifs en ligne au cours de la période, soulignant ainsi une tendance positive malgré le démarrage en douceur.

Contrastes Européens : taux de participation, dépenses, et commandes

Les résultats du Black Friday 2023 soulignent des différences marquées dans l’engagement des consommateurs européens. Les Allemands et les Britanniques se distinguent avec un taux de participation et un nombre de commandes atteignant 48%. Les dépenses moyennes pendant cette période s’élèvent à 251 € pour les Allemands et 178 € pour les Britanniques. En revanche, les Belges se démarquent en enregistrant le moins de commandes, avec une moyenne de 2,1, par rapport aux 3,6 commandes au Royaume-Uni. Ces disparités soulignent les variations significatives dans les comportements d’achat et mettent en évidence l’importance d’une analyse approfondie des données pour comprendre les spécificités de chaque marché européen.

Floraison des catégories : électroménager, beauté, et high-tech en tête

Le Black Friday 2023 a marqué une ascension notable dans certaines catégories, notamment l’électroménager, la beauté, et la high-tech, qui ont enregistré une croissance significative au cours des 12 derniers mois. Ces secteurs ont particulièrement brillé pendant l’événement, soulignant une tendance à la hausse dans les préférences d’achat des consommateurs.

Notons également une mention spéciale pour les produits d’entretien des sols, révélant ainsi l’essor remarquable de cette catégorie au cours de la période du Black Friday. Ces tendances reflètent la dynamique changeante des besoins et des intérêts des consommateurs, façonnant le paysage des achats pendant cet événement promotionnel.

Les chiffres clés du retail - Décembre 2023

© #618991424| Adobe Stock

Source : Comarketing

À découvrir également…

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Bienvenue dans ce panorama créatif, où les grandes tendances graphiques 2024 redéfinissent la manière dont nous percevons et créons le design visuel. Chaque mouvement est une réponse aux évolutions technologiques, aux aspirations culturelles et à une quête incessante...