Les chiffres clés du retail – Janvier 2023

par | 1 Fév 2023 | Les chiffres clés du retail

Soldes d’hiver 2023 : quels sont les premiers résultats ?

Selon une étude menée par l’IFM, la tendance des soldes d’hiver 2023 est à la hausse par rapport à l’année 2022. Ainsi, les ventes des deux premières semaines ont enregistré une hausse moyenne de 5% par rapport à l’année précédente.

Une meilleure fréquentation des points de ventes

Près de 50% des points de ventes ont pu constater un meilleur taux de fréquentation ainsi qu’une augmentation des ventes. Pour 70% des enseignes, le panier moyen a atteint un niveau plus important qu’en 2022. En ce sens, 23% d’entre elles jugent que la fin de période des soldes d’hiver sera positive.

Les chiffres clés du retail - Janvier 2023
Les chiffres clés du retail - Janvier 2023

Les soldes, encore à la mode ?

Depuis la crise sanitaire, les soldes s’essoufflent et sont de moins en moins en adéquation avec les besoins des consommateurs. Du côté du e-commerce, en revanche, les ventes continuent de croître avec une hausse de 16,8% au troisième trimestre 2022, enregistrant ainsi 35,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Les périodes de promotions éphémères, telles que le Black Friday, connaissent plus de succès auprès de consommateurs Français. Les ventes ont d’ailleurs augmenté de 6% sur cette période en 2022 par rapport à 2021.

Cette tendance peut être expliquée par l’envie des consommateurs d’avoir un parcours d’achat réenchanté et des effets de surprise, ce qui est davantage faisable sur des périodes promotionnelles courtes.

Habillement : le bilan de l’année 2022

Selon l’IFM, malgré un mois de décembre positif et une hausse des ventes en ligne, le secteur de l’habillement connaît un bilan mitigé sur l’ensemble de l’année 2022.

Une hausse de 3,9% en 2022

Par rapport à 2021, le secteur de la mode a enregistré, à la fin décembre 2022, une hausse du chiffre d’affaires des distributeurs de 5,4%. Cette hausse est de 11% par rapport à 2019.

Marquée par le retour de l’inflation et le prolongement de la crise sanitaire, 2022 était une année en demi-teinte. Les prix des vêtements ayant augmenté de 6% en moyenne, les consommateurs ont revu leurs habitudes d’achats.

Sur l’ensemble de l’année 2022, les ventes de textile et habillement ont augmenté de 3,9% par rapport à 2021 mais sont en baisse de 4,4% par rapport à 2019. Seuls les cataloguistes (+8,3%) et les pure players (2,5%) ont connu une hausse de leur chiffre d’affaires par rapport à 2019.

Les chiffres clés du retail - Janvier 2023
Les chiffres clés du retail - Janvier 2023

Une hausse de 22,7% dans les grands magasins

En 2022, les grands magasins ont connu une croissance de 22,7% par rapport à 2021 en partie expliquée par la reprise de l’activité touristique. En comparaison avec 2019, le chiffre d’affaires est en baisse de 8,3%. Du côté des ventes en ligne, celles-ci ont été supérieures de 12,9% par rapport à 2019, à la fin décembre.

Jusqu’à 10% de hausse pour les chaînes spécialisées

Pour les chaînes spécialisées, les ventes en ligne ont connu une hausse et sont passées de 7% à 10% du chiffre d’affaires, de 2019 à 2022. Cette hausse nous montre que le e-commerce et les canaux digitaux sont importants pour la croissance et le développement commercial des enseignes.

Les chiffres clés du retail - Janvier 2023

Sources : Republik Retail

Consommation et inflation : les impacts

D’après l’étude de Kantar Worldpanel sur l’étude de la consommation en 2022 des ménages français, quatre grandes tendances sont observées face à l’inflation.

Les chiffres clés du retail - Janvier 2023

Dépenses loisir et habillement en baisse

Les consommateurs font face à l’inflation en arbitrant leurs dépenses sur des secteurs qu’ils jugent peu ou non essentiels.

  • Les restaurants: si les Français ont réduit le nombre de sorties au restaurant depuis les restrictions sanitaires, cette tendance ne tend pas à la hausse avec l’arrivée de l’inflation. Ainsi, le nombre de sortie en restaurants a chuté de -8% en 2022 par rapport à 2019. De 2021 à 2022 cette baisse est de -15%.
  • L’habillement et les chaussures: par rapport à 2019, le nombre d’articles par personne a baissé de -5 articles, représentant une diminution de 10% de leurs achats dans ce secteur.
  • L’alimentaire: le secteur de l’alimentaire reste le secteur le plus essentiel pour les Français. Ils se contentent donc de gérer leur budget courses au jour le jour ou se rendent plus souvent en magasin (+5,1% de trafic entre 2021 et 2022) mais avec des paniers d’achats moins importants.  

A la recherche des « petits prix »

Pour les produits de grande consommation et les produits frais, la préoccupation première des consommateurs français est d’acheter moins cher. Ainsi 77% de leurs arbitrages sont tournés vers les produits les moins chers. Nous pouvons donc observer deux grandes tendances d’achat/consommation :

  • Les marques distributeurs sont favorisées avec une hausse de 0,7 pt de leurs parts de marché pour les marques distributeurs « classiques » et +0,3 pt du côté des marques distributeurs « économiques », de 2021 à 2022.
  • Une hausse des achats entre 2021 et 2022 dans les enseignes EDMP (+12 millions de nouveaux acheteurs), dans les enseignes de déstockages (+0,5 pt de parts de marché) et dans les solderies (+24% de trafic).
Les chiffres clés du retail - Janvier 2023
Les chiffres clés du retail - Janvier 2023

Des achats alimentaires rationnés

Même si les achats alimentaires sont essentiels, ils ne sont pas épargnés par l’inflation et baissent de -0,9% en volumes entre 2021 et 2022. Cela s’explique notamment par :

  • Une baisse de consommation des produis frais dits « traditionnels » avec -5,6% d’achats. Une baisse des achats de produits à base de protéines animales est également notable : -13,7% de baisse du côté de la poissonnerie et -7% sur la viande.
  • Des plats uniques et plus riches : parmi les nombreux plats, le gratin de pâtes est le troisième plus consommé depuis le début de l’année.
  • Une volonté de moins gaspiller. Ainsi, 48% des ménages envisagent de réduire le gaspillage dans les mois à venir pour ne pas « jeter l’argent par les fenêtres ».

Si les français souhaitent faire des économies, la qualité des aliments qu’ils choisissent est le second critère d’achat, derrière le critère « Prix et promotions ». Depuis septembre 2022, nous pouvons observer une tendance aux offres écologiques, au végétal et au local qui s’explique par une inquiétude quant au réchauffement climatique. Le Bio, quant à lui, connait une baisse importante avec -22,3% des dépenses sur les offres de « transition alimentaire ».

L’impact de la fin du télétravail sur les habitudes d’achats

Si certains Français continuent de pratiquer le télétravail (15% une fois par semaine et 32% deux fois par semaine en Décembre 2021), la majorité d’entre eux est retournée travailler en présentiel. Les diverses contraintes de temps liés à cette pratique entraînent des tendances de consommation et d’achats telles que :

  • +49% de trafic pour la la livraison à domicile
  • +7% de trafic entre 2021 et 2022 pour les hypermarchés et commerces de proximité.
  • +4,1% de hausse des achats de produits du rayon traiteur ou produits cuisinés frais, entre 2021 et 2022.
Les chiffres clés du retail - Janvier 2023

Sources : Comarketing

À découvrir également…

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Bienvenue dans ce panorama créatif, où les grandes tendances graphiques 2024 redéfinissent la manière dont nous percevons et créons le design visuel. Chaque mouvement est une réponse aux évolutions technologiques, aux aspirations culturelles et à une quête incessante...