Les chiffres clés du retail – Mars 2023

par | 3 Avr 2023 | Les chiffres clés du retail

Dans un contexte économique et social tendu, qu’en est-il des habitudes de consommation, de la fréquentation et du chiffre d’affaires des points de vente dans le commerce spécialisé. De son côté, la seconde main à su se faire une place importante et séduit de plus en plus de consommateurs. Dans ce  nouveau numéro, décryptons les chiffres clés du retail du mois de mars. 

Inflation et consommation : quels impacts

Avec une hausse des dépenses de produits non-alimentaires de 10.8 milliards d’euros, liée à la hausse des prix, les Français seront impactés par l’inflation dans les prochains mois.  Décryptons les résultats de l’étude menée par ShipStation et Packlink sur les tendances de consommation en 2023.

Ainsi l’enquête nous révèle que les consommateurs, à l’échelle européenne, devront dépenser 7,4 milliards d’euros supplémentaires par rapport  à l’année passée sur une même quantité de produits. C’est pourquoi 76% des consommateurs européens affirment qu’ils vont changer leurs habitudes de consommation cette année.

Des consommateurs plus inquiets face à un contexte économique tendu

En France en 2023, les ventes de produits au détail non alimentaires devraient atteindre 293,9 milliards d’euros, soit une augmentation de 2,3% par rapport à 2022. Cette augmentation peut s’expliquer par les 10,8 milliards d’euros de dépenses supplémentaires, liées à la hausse des prix, et non à la hausse des quantités vendues. En revanche, le volume des ventes de produits au détail devrait baisser de -1,9% cette année, par rapport à 2022. 

Ainsi, dans cette logique inflationniste, 81% des consommateurs français vont revoir leurs habitudes d’achat et 59% ne vont faire que des achats de premières nécessité. Cette tendance place la France en première place du classement des pays les plus prudents en termes de dépenses (à l’échelle européenne). Les consommateurs citent l’inflation comme principal facteur de leur préoccupation pour cette année.

Les chiffres clés du retail - 2023
Les chiffres clés du retail - 2023

La France, premier pays le plus résilient face à la hausse des prix

D’après une étude menée par Retail Economics, la France se place à la première place européenne des pays les plus résilients, malgré une baisse des dépenses. Cette baisse est de -1,9% en France, contre -4,9% au Royaume-Uni et -3,9% en Allemagne. 

Les détaillants, de leur côté, restent relativement optimistes quant aux perspectives de ventes en 2023. Ainsi seulement 20% d’entre eux prévoient une baisse de la demande. Parmi les plus optimistes, 59% prévoient même une hausse du volume des ventes par rapport à 2022. 

Face à l’augmentation des prix 40% des commerçant estiment qu’elle sera le principal « défi » à relever en 2023.

Source : Comarketing

Le retail dans un contexte économique et social au ralenti

Textile et habillement : une hausse du chiffre d’affaires de 7,9%

L’IFM Panel, nous dévoile les résultats chiffrés de la consommation de produits de mode en France sur le mois de janvier 2023. En comparaison avec janvier 2022, ce même mois en 2023 a connu une hausse (+7,9%) du chiffre d’affaires des distributeurs d’habillement et textile. En 2022, janvier avait connu une baisse de -0,1% par rapport à la même période en 2021. 

Malgré une hausse par rapport à 2022, les résultats du mois de janvier 2023 sont toujours plus faibles qu’au mois de janvier avant la pandémie : -11,1% par rapport à 2019.

Côté commerce en ligne, les ventes ont connu un recul de -5,3% en janvier 2023 par rapport à janvier 2022 pour les circuits de distribution tandis que l’activité des points de vente a progressé de 10,2% entre ces deux périodes. Ainsi entre septembre 2022 et janvier 2023, les ventes de textile et habillement ont augmenté de 4,3% en valeur par rapport à cette même période l’année précédente.

Sources : Fashion United

Les chiffres clés du retail - 2023
Les chiffres clés du retail - 2023

Commerce spécialisé : une baisse des ventes dans tous les secteurs

Selon une enquête menée par Procos, le commerce spécialisé devrait connaître des résultats encourageants pour ce début d’année 2023, malgré des risques liés à l’inflation, les mouvements sociaux, la crise énergétique… Selon les résultats de l’étude, le chiffre d’affaires des points de vente a augmenté de 7,5% en février 2023 par rapport à février 2022.

Sur le mois de janvier et le mois de février, en cumul, l’activité est en hausse de +9,4% par rapport à la même période en 2022.

Sur internet, les ventes sont en baisse de -2% dans la plupart des commerces spécialisés, exceptés les secteurs de la santé-beauté (+13,6%) et de l’habillement (+9%).

Du côté de la fréquentation des magasins, celle-ci a augmenté de +6,5%, une hausse proche de celle de février 2019. Nous pouvons donc en déduire que les consommateurs sont toujours là, malgré les différentes hausses de prix  et les difficultés à se déplacer (mouvement sociaux, hausse du carburant…).

Si nous cumulons les ventes en magasin et en ligne, nous pouvons observer une hausse d’activité de 6,9% en février 2023 et de +9% entre janvier et février 2023.

Sources : Fashion United

Seconde main : nouvelle tendance de consommation en hausse

En partenariat avec Républik Retail, Access Panel a mené une étude sur les comportements d’achats des consommateurs français, notamment sur la seconde main, et nous dévoile le potentiel de ce marché en pleine croissance.

Nous pouvons observer que ce marché est devenu très populaire auprès des consommateurs français :

  • 60% des consommateurs ont acheté ou vendu de produits d’occasion ou reconditionnés au cours des 12 derniers mois.
  • 40% des consommateurs achètent des produits de seconde main et 36% en vendent.

Cette tendance de la seconde main devrait continuer sa progression avec le contexte inflationniste actuel et le désir des consommateurs de retrouver leur pouvoir d’achat.

Les plateforme CtoC dominent le marché de la seconde main

De manière générale, le marché de l’occasion est un marché autour des échanges et transactions CtoC. Ainsi, 84% des consommateurs français achètent des produits de seconde main, de particulier à particulier, via des plateformes telles que Vinted, Leboncoin, Facebook Marketplace, par exemple.

Si certains distributeurs sont conscients de l’intérêt et des avantages de l’occasion, seulement 17% des consommateurs ont déjà acheté des produits d’occasion en magasin ou sur leur site internet, ce qui représente deux fois moins d’acheteurs qu’entres particuliers.

Du côté des produits high-techs, l’occasion est en développement. En effet, 18% des Français consomment des produits reconditionnés, remis en état de neuf par des marques ou des enseignes.

Les chiffres clés du retail - 2023
Les chiffres clés du retail - 2023

Les familles : premières cibles de l’achat de seconde main

Les résultats de l’étude nous montrent que tous les consommateurs ne sont pas des adeptes de l’achat d’occasion. Nous pouvons observer une importante disparité entre les générations : 

  • 71% des moins de 45 ans ont souvent recours à ce mode d’achat
  • 47% des plus de 60 ans ont déjà acheté au moins une fois des produits d’occasion. 

Ainsi, ce sont les familles avec un enfant de moins de 15 ans (74%) qui sont les plus attirées par la seconde main et qui l’ont intégré de manière générale dans leurs habitudes de consommation, que ce soit de la vente ou de l’achat.

Si les familles ayant plus de contraintes financières (54%) ont le plus recours à ce type d’achats, les familles aisées (48%) sont également adeptes de la seconde main. La dimension environnementale est un facteur qui les confortent à consommer plus responsable, au même titre que l’accessibilité aux produits de luxe, qui est simplifiée. 

Du côté des 18-29 ans, nous pouvons observer un fort attrait pour les produits reconditionnés : 29% en achètent dans le but de disposer des derniers produits high-tech à des prix plus attractifs.

Sources : Republik Retail

À découvrir également…

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Bienvenue dans ce panorama créatif, où les grandes tendances graphiques 2024 redéfinissent la manière dont nous percevons et créons le design visuel. Chaque mouvement est une réponse aux évolutions technologiques, aux aspirations culturelles et à une quête incessante...

Télécharger le catalogue