Les chiffres clés du retail – Novembre 2023

par | 5 Déc 2023 | Les chiffres clés du retail

Le paysage du retail en France révèle des évolutions notables en cette fin d’année. Entre le déclin du Black Friday en France, les ajustements face à l’inflation, et l’essor du e-commerce, les habitudes d’achat des Français connaissent des transformations significatives. Cette période charnière est marquée par des tendances contrastées, mêlant réflexions sur le pouvoir d’achat, adaptation aux promotions, et recherche de solutions face à la hausse des prix. Décryptons les chiffres clés du retail de novembre 2023.

Black Friday et soldes d’hiver : une tendance à la promotion qui ne faiblit pas

Bilan du Black Friday 2023 : Contrastes et tensions après une semaine de rabais

La 10e édition du Black Friday en France a connu une baisse significative, avec un recul de 14% du volume global des commandes en ligne en novembre par rapport à l’année précédente, selon le Webloyalty Panel.

Le jour du Black Friday a enregistré une diminution de 9% des achats en ligne, et sur l’ensemble des temps forts, y compris le Cyber Week-End et le Cyber Monday, la baisse atteint 6%. CoMarketing-News.fr suggère que des facteurs tels que la baisse du pouvoir d’achat, la sensibilisation à l’urgence climatique, et les mouvements « green friday » pourraient expliquer ces chiffres en baisse.

Malgré les inquiétudes en France, le Black Friday a connu un triomphe mondial. Aux États-Unis, le Black Friday 2023 a battu des records, avec 200 millions d’Américains dépensant en moyenne 321 dollars, totalisant plus de 60 milliards de dollars, selon la NRF. En Europe, les ventes en ligne ont augmenté de 12,3%, avec des performances exceptionnelles en Allemagne (+12%) et au Royaume-Uni (+5%).

La mode et le luxe ont été les « grands gagnants », enregistrant une augmentation mondiale des transactions de 17,6% par rapport à 2022, selon Criteo. Malgré une baisse en France, le succès mondial du Black Friday s’affirme, suggérant une pérennité de l’événement.

Les chiffres clés du retail - Novembre 2023

© #5947542 | Pexels

Les chiffres clés du retail - Novembre 2023

© #Tamanna Rumee | Unsplash

Soldes Vs Black Friday

En France, le Black Friday perd de son attrait avec une baisse significative de la fréquentation en magasin. Le samedi du Black Friday, classé 2e en 2022, chute à la 4e place cette année. Seulement 41% des consommateurs français envisagent de faire des achats en magasin le jour du Black Friday, marquant une baisse de 10 points par rapport à 2022. L’étude de Sensormatic Solutions révèle également que 18% ont l’intention d’effectuer des achats en ligne ce jour-là.

En comparaison, lors des Amazon Prime Big Deals en octobre, 30% des acheteurs avaient prévu des achats en ligne. De plus, 43% des Milléniaux prévoient de faire du shopping lors du Prime Day Amazon d’octobre, soulignant sa popularité croissante parmi les jeunes.

En Europe, les cinq journées les plus fréquentées en magasin cette année sont prévues entre le week-end du Black Friday et les soldes de janvier. Cependant, la préoccupation des consommateurs français face au coût de la vie les incite à débuter leurs achats de Noël plus tôt. Ils cherchent ainsi à trouver les meilleures offres, à atténuer les hausses de prix et à répartir les coûts de Noël sur plusieurs mois.

Les habitudes d’achat évoluent en France, avec 70% des consommateurs prévoyant de commencer leurs achats de cadeaux de Noël d’ici novembre, et 35% envisageant de le faire encore plus tôt, notamment chez les Milléniaux (61%). Face à l’incertitude économique, 51% ont l’intention de faire du shopping plus tôt pour « verrouiller les prix », une augmentation de +8 points par rapport à 2022. De plus, 38% chercheront les meilleures offres plus tôt, et 30% prévoient de répartir les coûts de Noël sur plusieurs mois.

La préoccupation principale reste le prix, avec 79% des consommateurs, une hausse de +12 points en un an, incitant 74% à consacrer plus de temps à la recherche d’offres intéressantes, une augmentation de +6 points par rapport à 2022.

Source : Comarketing

Les Français et les soldes : une période de promotions toujours aussi populaire

Une récente enquête mondiale « La course aux Super Soldes : qui l’emporte ? Étude sur nos habitudes d’achat et de paiement », a été menée par Arlington Research pour Kaspersky. Cette analyse se penche sur les opinions et les comportements d’achat des consommateurs lors d’événements majeurs tels que le Black Friday ou le Cyber Monday. Un constat majeur émerge : les consommateurs restent facilement emportés par la frénésie des bonnes affaires…

Le Black Friday et le Cyber Monday maintiennent leur attrait mondial, avec des ventes en ligne du Black Friday atteignant 65,3 milliards de dollars en 2022, marquant une hausse de 3,5%. Selon une enquête de Salesforce, les consommateurs ont dépensé un montant remarquable de 1,14 trillion de dollars en ligne pendant la saison des fêtes. En réponse à cette tendance, Kaspersky a scruté les comportements des utilisateurs lors de ces événements promotionnels significatifs.

Les chiffres clés du retail - Novembre 2023

© #5625108 | Pexels

Les résultats de l’étude soulignent que l’attrait des offres spéciales pendant le Black Friday et le Cyber Monday pousse la majorité des consommateurs à succomber à des achats impulsifs, même en dépit de leurs intentions initiales. En effet, 90% des participants font des achats de manière spontanée lors de ces promotions, et jusqu’à 57% le font de manière régulière, voire systématique.

L’influence joue un rôle majeur dans les achats impulsifs, avec des blogueurs, amis et proches exerçant un grand impact. Par exemple, 58% des participants sont enclins à acheter un produit recommandé par des blogueurs qu’ils suivent, et 40% sont prêts à effectuer des achats imprévus sur la recommandation d’amis ou de membres de la famille.

Les femmes (22%) surpassent les hommes (17%) en tant qu’adeptes ferventes des super soldes, tandis que la tranche d’âge de 25 à 34 ans (23%) se distingue en réalisant des achats impulsifs lors du Black Friday et du Cyber Monday. Pour contrer l’inflation, 71% des répondants attendent ces grands événements pour profiter des meilleures offres, et 75% planifient à l’avance leurs achats importants, cherchant à maximiser les rabais et les offres spéciales.

Source : Comarketing

Inflation et Noël : comment allier hausse des prix et intentions d’achats

Les Français ajustent leurs habitudes d’achat en cette fin d’année, privilégiant moins de cadeaux et des budgets réduits. Une enquête de Toluna Harris Interactive avec la Fevad souligne que l’inflation préoccupe fortement, impactant non seulement les budgets, mais aussi les comportements d’achat pour les festivités de Noël et les vacances. Pour cette saison, une tendance moins positive émerge, avec 38% se sentant moins positifs qu’en 2022, tandis que l’inflation est citée par 83% comme un facteur majeur affectant les achats de fin d’année, dépassant d’autres préoccupations telles que la situation internationale (52%) et le réchauffement climatique (47%).

Les chiffres clés du retail - Novembre 2023

© Matthias-Cooper | Unsplash

Budget réduit et moins de cadeaux pour Noël cette année

Pour Noël 2023, les Français prévoient de réduire leurs dépenses, avec un budget estimé à 369 €, en baisse par rapport aux 404 € de 2022. La majorité (40%) envisage des dépenses « moins élevées que l’an dernier », tandis que seulement 6% prévoient des dépenses « plus élevées », en recul de 7 points par rapport à 2022. Face à cette contrainte budgétaire, 57% se concentrent sur les cadeaux aux proches, 32% prévoient d’acheter « un moins grand nombre de cadeaux », et 34% chercheront des petits prix ou des promotions. L’approche pour Noël 2023 se dessine ainsi plus ciblée et économique.

Le e-commerce privilégié pour les achats de fin d’année

Les achats de Noël en ligne gagnent en popularité chez les Français, avec 78% envisageant d’utiliser ce canal, une hausse de 5 points par rapport à 2022. Parmi eux, 35% sont « certains » de le faire, marquant une augmentation de 7 points. Malgré cette tendance, le budget moyen prévu pour les achats en ligne diminue, passant de 279€ à 229€. Les catégories populaires comprennent jeux/jouets (49%), produits de beauté/parfums (39%), produits culturels (38%), vêtements, chaussures, et accessoires de mode (36%), et bijoux (20%), tandis que les produits techniques, l’électroménager, et les consoles de jeux connaissent un recul.

Les chiffres clés du retail - Novembre 2023

© #230544 | Pexels

Les chiffres clés du retail - Novembre 2023

© #10054840 | Freepik

Les Français explorent diverses options pour Noël

  • 62% des Français planifient des achats de Noël pendant le Black Friday, avec une forte participation des moins de 35 ans (74%).
  • 38% envisagent de choisir des produits de seconde main comme cadeaux, dont 19% prévoient que l’intégralité de leurs présents sera d’occasion, une progression de 6 points en un an.
  • En outre, 34% prévoient de revendre en ligne les cadeaux reçus, que ce soit parce qu’ils ne correspondent pas (19%) ou pour générer un complément de revenu, même si les cadeaux leur conviennent (15%).
  • De plus, plus d’un quart (28%) des acheteurs en ligne pour Noël sont ouverts à l’utilisation de crédit ou de paiements fractionnés.

Source : Comarketing

À découvrir également…

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Les grandes tendances graphiques 2024 à suivre

Bienvenue dans ce panorama créatif, où les grandes tendances graphiques 2024 redéfinissent la manière dont nous percevons et créons le design visuel. Chaque mouvement est une réponse aux évolutions technologiques, aux aspirations culturelles et à une quête incessante...